Caillassage de gendarmes : Jeremy Watt a été relaxé

0
blank

Avec ses frères Thierry et Carlic, Jeremy Watt était convoqué le 24 octobre devant le tribunal de proximité de Saint-Martin en comparution immédiate pour avoir jeté des pierres sur les gendarmes lors d’un contrôle routier le 11 octobre. Contrairement à ses deux frères, Jeremy avait demandé un délai pour préparer sa défense.

Il était convoqué de nouveau mercredi matin. Tout comme il l’avait indiqué lors de sa garde à vue puis au tribunal le 24 octobre, il a affirmé qu’il n’était pas présent au moment des faits. Toutefois il a mercredi modifié une partie de sa version.

Jusqu’alors, il avait soutenu que le 11 octobre il était en partie hollandaise pour la réalisation de la fresque à Maho, mais il a rectifié en précisant qu’il avait passé la journée du 11 octobre au sein de l’association «à faire de l’administratif ». Il a eu une confusion dans les jours. «J’avais passé toute la semaine en partie hollandaise et quand les gendarmes m’ont demandé où j’étais le 11, j’ai dit que j’étais en partie hollandaise» instinctivement, confie-t-il. «L’artiste guadeloupéen qui réalise la fresque, l’atteste, ils étaient ensemble du 5 au 10 octobre. Puis mon client a raccompagné l’artiste à l’aéroport et, le dimanche, il est allé à l’association pour faire de l’administratif », explique le conseil.

Jeremy a produit au dossier des copies d’écran de l’ordinateur de l’association afin de prouver qu’il a bien travaillé ce jour-là. Il explique aussi qu’il a essayé de récupérer des images des huit caméras de surveillance installées dans le local de l’association, mais le délai de conservation était expiré.

Jeremy dit être conscient qu’un mauvais comportement de sa part nuirait à son association qui «œuvre pour les jeunes».

Le procureur a requis douze mois de prison, une amende de 1 000 euros et une interdiction de porter une arme durant cinq ans. Après en avoir délibéré, le tribunal a relaxé «au bénéfice du doute» Jeremy Watt des faits qui lui étaient reprochés.

(soualigapost.com)

blank

Article sponsorisé par:


blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT