Brumes de sable : persistance de l’épisode de pollution

0

La qualité de l’air ne s’est pas améliorée sur l’arc antillais : hier, le réseau de surveillance Gwadair – basé en Guadeloupe – indiquait un niveau d’alerte orange avec un indice atmosphérique (Atmo) de 8 sur 10, c’est-à-dire mauvais. Samedi, le niveau d’alerte était rouge avec un niveau élevé en particules fines de moins de 10 micromètres de diamètre (PM10) dans l’atmosphère.  Selon les prévisions, aucune amélioration n’est prévue aujourd’hui avec un indice de 8 sur 10. Ces brumes de sable venues du Sahara sont bien installées dans la région créant une chaleur inconfortable depuis une dizaine de jours. Comme vous le savez, il est recommandé aux personnes sensibles d’éviter les efforts. En cas de gêne respiratoire, il est préférable de consulter votre médecin. _EH

 1,896 vues totales,  4 vues aujourd'hui

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT