Autotests VIH : Saint-Martin à la traîne

0
blank

Sur le marché français, les premiers autotests de dépistage du VIH, délivrés sans ordonnance, sont disponibles depuis mardi dernier dans les pharmacies. A Saint-Martin, il faudra attendre encore un peu avant de se dépister à domicile.

En début de semaine, Marisol Touraine, la ministre de la Santé, s’est déplacée dans une pharmacie parisienne pour le lancement officiel de l’autotest VIH. «En France, 30.000 personnes vivent aujourd’hui avec ce virus sans le savoir», a souligné la ministre, précisant que 80.000 tests seront fournis dans les pharmacies. Avec ce kit conçu par la société AAZ et commercialisé par le laboratoire Mylan, il suffit d’une goutte de sang pour tester sa séropositivité. Pour 25 euros, le résultat est disponible en 15 minutes. A noter que ce test ne permet pas de dépister les autres infections sexuellement transmissibles. A Saint-Martin, les autotests ne sont pas encore proposés dans les pharmacies, contactées hier, et aucun pharmacien n’a reçu de circulaire d’information relative à la vente de ces kits. Laborex, le grossiste de ces officines, nous explique que «la livraison des tests à Saint-Martin n’est pas encore connue». Certaines pharmacies, comme celle située à Concordia, reçoivent déjà des demandes de la part de leurs clients. Du côté de chez Aides, l’arrivée sur le marché de ce dispositif est bien accueillie. «C’est une bonne nouvelle, car il s’agit d’un moyen de prévention supplémentaire. Grâce à l’autotest, chacun peut faire le test chez soi, en toute tranquillité», indique Angeline Pottier, coordinatrice de l’association, ajoutant qu’un résultat positif devra être vérifié par une prise de sang.

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT