ART / Projet artistique de Zincart : deuxième partie

0

C’est avec autant d’enthousiasme et d’impatience que l’on retrouve le créateur intrépide et une chose est sûre, sa sculpture d’Iron Man grandit à pas de… géant.

Dans l’atelier à ciel ouvert de Zincart, ça sent les copeaux de bois et l’inspiration. Plus de deux semaines se sont écoulées depuis notre premier article sur ce projet artistique monumental qui égayera bientôt les jardins de l’Hommage Hôtel à Baie Nettlé et le moins que l’on puisse dire, c’est que Zincart n’a pas chômé. L’assemblage final de son Iron Man gigantesque se profile de plus en plus à l’horizon. Quand nous l’avions laissé, Zincart terminait les deux jambes et le bassin du super-héros légendaire. Il est à présent -presque- doté de ses bras puissants qui concrétisent désormais cette position typique au personnage connu de beaucoup. Pour une sculpture de presque 4 mètres de haut, avec plus de 640 pièces à dessiner, créer, assembler, et sur une durée de réalisation de 9 mois, Zincart fait non seulement preuve d’un grand talent mais d’une patience à toute épreuve. Même après avoir passé plus d’un mois et demi à dessiner chaque pièce une à une avec tous les calculs savants que ça implique, tout artisan digne de ce nom a conscience qu’en choisissant de travailler des matériaux tels que le bois (le cuivre et le laiton suivront), il se risque à devoir ajuster chaque pièce en fonction de la découpe, quitte à recalculer les mesures des autres pour ne pas mettre en péril l’assemblage de ces dernières. C’est une chose d’avoir une création en tête, c’en est une autre de la réaliser à proprement parler. Cela fait aussi partie des aléas de l’art mais en ce qui concerne Zincart, rien ne l’arrête, ni sa faculté d’adaptation ni sa grande exigence envers lui-même. Son œil expérimenté de couvreur zingueur scanne et analyse l’œuvre dans son ensemble au fur et à mesure de son évolution, toujours dans l’objectif de la parfaire. Nous le retrouverons à nouveau dans peu de temps pour la suite de ses aventures artistiques, c’est une promesse. _Vx

blank

Article sponsorisé par:


blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT