Arboviroses : la situation est stable

0

Le dernier bulletin épidémiologique de l’Institut de veille sanitaire ( InVS) montre que les infections par les virus de la dengue sont “sporadiques”. Quant au chikungunya, le nombre hebdomadaire de consultations reste à son niveau le plus bas depuis les cinq derniers mois.

Concernant la dengue, le nombre hebdomadaire de visites chez le médecin, entre octobre et mi-novembre, est resté “largement inférieur aux valeurs maximales attendues pour la saison”. L’InVS note que l’infection par virus de la dengue a été biologiquement confirmée chez deux patients. Pour le chikungunya, deux patients auraient consulté un médecin généraliste au cours de la même période. Aucune confirmation biologique relative à une infection récente n’a été enregistrée. A Saint-Barthélemy, une vigilance particulière devrait être maintenue afin de détecter un possible démarrage épidémique de dengue, précise l’institut. La circulation du virus du chikungunya est très faible.

Point aux Antilles 

  En Guadeloupe : 60 cas de dengue, 7 cas de chikungunya

  En Martinique : 42 cas de dengue, 21 cas de chikungunya

  A Saint-Martin : 32 cas de dengue, 2 cas de chikungunya

 A Saint-Barthélemy : 41 cas de dengue, aucun cas de chikungunya.

 1,152 vues totales,  9 vues aujourd'hui

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT