Aide à l’achat de matériel informatique pour les étudiants éligibles à l’A.M.E : la colère d’une étudiante en Master 1 MEEF

0

L’histoire débute le 19 novembre 2021 lorsque je reçois un mail du service des bourses « Demande de remboursement d’achat de matériel informatique ». 

Cette aide avait comme condition l’achat de matériel informatique d’une valeur minimum de 500€ TTC. J’ai trouvé que c’était une très bonne idée pour aider les étudiants mais malheureusement je n’en suis plus certaine… Je vous explique. J’ai donc appelé les services des bourses pour m’assurer de la fiabilité de cette information. Une dame m’a répondu : « Oui, vous achetez le matériel informatique pour un minimum de 500€ et vous serez ensuite remboursé. » Je me suis donc procurée une tablette d’une valeur de 679€ avant le 20 décembre, la date limite pour pouvoir bénéficier de cette aide.

Quatre mois plus tard, le jeudi 17 mars 2022, je reçois un mail avec comme conclusion « Nous avons toutefois le regret de ne pouvoir donner suite à votre demande pour la(les) raison(s) suivante(s) :Votre facture est inférieure à 700€ ». Je ne comprends donc pas ce qu’il se passe, car la condition d’achat était de 500€ minimum. Je suis énervée. Je suis donc aujourd’hui outrée de me retrouver face à ce problème. J’ai envoyé à ce jour un mail au service des bourses depuis plus d’une semaine et je n’ai eu aucune réponse. J’ai également envoyé un mail au responsable, toujours sans réponse. J’ai donc décidé d’appeler le service des bourses aujourd’hui. On m’a expliqué qu’il n’y avait rien à faire, car selon le règlement, il est indiqué que l’achat de matériel informatique doit être d’une valeur minimum de 700€. J’ai donc demandé à voir ce règlement, on m’a répondu qu’on ne pouvait pas me l’envoyer. La personne m’a également précisé qu’il y a eu un problème lors de la diffusion du mail, ce pourquoi aujourd’hui, l’information n’est plus d’actualité. Elle n’a pas voulu entrer dans les détails. Je trouve cela absurde de communiquer de telles informations à des étudiants sachant qu’ils n’ont aucun revenu. Car il faut dans un premier temps pouvoir avancer cette somme d’argent, ce qui n’est pas possible pour tout le monde. J’ai donc demandé si j’étais la seule dans cette situation, la personne n’a pas voulu répondre à cette question. C’est grave de divulguer ce genre d’information surtout à des étudiants qui se retrouvent aujourd’hui pris au dépourvu face à la situation. Et ce qui me met hors de moi, c’est le fait qu’on ne puisse pas me proposer une solution à l’heure actuelle, hormis le fait de demander à nouveau cette aide l’année prochaine.

Comment est-ce possible ?

Je suis donc extrêmement en colère aujourd’hui et encore plus lorsque je vois ce genre d’article paraître dans un journal. D’une part ils abusent sur le fait que nous soyons jeunes en pensant que ça passera inaperçu. Et d’autre part, nous parlons d’une valeur de 500 € voire 700€ selon le premier ou deuxième mail lu. _AD

 1,538 vues totales,  3 vues aujourd'hui

Source :

Faxinfo : https://www.faxinfo.fr/

Article sponsorisé par :


Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT