Agriculture ultramarine : prendre en compte ses spécificités 

0

L’agriculture des régions ultrapériphériques européennes (RUP) était à l’ordre du jour mardi dernier au Sénat avec la proposition de résolution européenne sur l’inadaptation des normes agricoles et de la politique commerciale européenne aux spécificités de ces zones.  Guillaume Arnell, le sénateur du groupe du Rassemblement démocratique et social européen (RDSE), s’est exprimé à ce sujet : “Les RUP françaises font bien entendu partie intégrante de la nation mais, leur éclatement géographique, l’exigüité de leur territoire, la faiblesse de leur marché d’exportation (…) font que ces régions doivent trouver des applications différenciées à la règlementation française et Européenne pour mieux tenir compte de ces spécificités.”  Le groupe RDSE soutient cette proposition de résolution. _EH

 2,412 vues totales,  19 vues aujourd'hui

About author

No comments