AGRICULTURE : « De la reproduction au qualitatif »

0

En 2011, Emmanuel Gimenez, éleveur et fondateur du projet Carib Gènes, revient sur son île de Saint-Martin et récupère l’exploitation familiale, son grand-oncle n’étant plus en mesure d’y travailler. Petit à petit il restaure la propriété qui compte actuellement une cinquantaine de bêtes.

Selon Emmanuel Gimenez, il est avant tout nécessaire de gérer le problème de la reproduction pour pouvoir avancer et réellement faire de la haute qualité. En conséquence, il réfléchit à son propre projet. Il suit une formation, obtient son diplôme avec un agrément sanitaire de centre de stockage de semence bovine pour se tourner vers l’insémination artificielle. L’insémination artificielle c’est « le progrès génétique » qui permet de réduire l’impact environnemental des élevages : les éleveurs utilisent moins d’animaux pour un même résultat.

Cependant, il n’a pas encore débuté pour une raison simple : le manque de structuration de la filière bovine. La réouverture prochaine de l’abattoir rend espoir à Emmanuel qui n’a pour autant diminué son cheptel. 

Prochainement, il va pouvoir commencer l’insémination artificielle sur ses bêtes. Ainsi neuf mois et demi plus tard, les premières naissances de veau verront le jour sur le territoire. 

Emmanuel mise sur son projet Carib Gènes et espère que ce sera l’outil incontournable pour d’autres éleveurs.  

Enfin, il a passé en juin dernier un diplôme afin d’avoir recours au principe d’insémination avec les chèvres. Il est également en cours d’obtenir le label AB. Il sera le premier certifié Agriculture Biologique début 2023 pour l’ensemble de son élevage. 

(plus de détails sur www.soualigapost.com)

 1,344 vues totales,  8 vues aujourd'hui

Source :

Faxinfo : https://www.faxinfo.fr/

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT