Affaire Bianca : six mois de prison avec sursis pour le pédiatre et relaxe du chirurgien

0

Le tribunal a rendu son délibéré dans l’affaire Bianca. Deux médecins, un pédiatre et un chirurgien, étaient accusés d’avoir causé indirectement la mort d’une fillette admise à l’hôpital.

Le tribunal a reconnu coupable le pédiatre et a prononcé une peine de six mois de prison avec sursis à son encontre. Il a admis que le médecin était capable de poser le bon diagnostic. Selon les magistrats, il était en outre conscient des contraintes pour organiser une évacuation sanitaire (Evasan) vers la Guadeloupe et il n’en a pas tenu compte. Aussi ne pouvait-il pas «ignorer une partie des risques » qu’il faisait encourir à la fillette en ne prenant aucune décision.

En revanche, le tribunal a prononcé la relaxe du chirurgien. Décider une Evasan n’était pas de sa compétence.

Pour ce qui est des demandes de dommages et intérêt, le tribunal correctionnel les a rejetées dans la mesure où il n’est pas compétent. Cela relève du tribunal administratif. (Plus de détails sur www.soualigapost.com)

 3,446 vues totales,  14 vues aujourd'hui

About author

No comments

%d blogueurs aiment cette page :