Aérien : Pour les personnes non-vaccinées, ça va devenir compliquer pour voyager !

0

Face à la dégradation rapide de la situation en Guadeloupe, à Saint-Barthélemy, à Saint-Martin, en Martinique et à La Réunion, les préfets, en accord avec le Gouvernement, ont décidé de renforcer les mesures permettant de freiner la progression de l’épidémie, dans un contexte de faible couverture vaccinale et de tension du système hospitalier.

Pour les déplacements entre les territoires de la Guadeloupe, de Saint Barthélemy, de Saint-Martin et l’Hexagone et entre ces territoires, les motifs impérieux redeviennent obligatoires pour les voyageurs non-vaccinés et l’obligation d’auto-isolement de 7 jours reste en vigueur dans les deux sens. Les déplacements entre la Martinique et l’Hexagone étaient déjà soumis à ces règles depuis le 21 juillet dernier.

Pour mémoire, la dérogation aux motifs impérieux accordée aux parents vaccinés s’applique également à leurs enfants mineurs accompagnants. Un test PCR négatif de moins de 72h ou antigénique de moins de 48H avant le départ continuera à être exigé à destination de ces territoires.

blank

Article sponsorisé par:

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT