Aérien : Le trafic en Guadeloupe chute de 44% cet été et de 10 % vers les Iles du Nord

0

La période estivale (juillet – août) à l’aéroport de Pointe à Pitre-Guadeloupe Pôle Caraïbes  s’est terminée avec une baisse globale du trafic de 44% par rapport à l’été 2019. Le retour des compagnies aériennes transatlantiques et l’augmentation progressive de capacité ont permis une « prudente reprise », mais les coefficients d’occupation restent encore très bas.

L’aéroport guadeloupéen a publié ses statistiques pour les deux mois de l’été 2020, marqués par une amélioration progressive depuis les -50% enregistrés en juillet. Vers la Métropole, le trafic est en recul de plus de 40% sur la période avec 167.000 passagers, contre 285.000 l’an passé, soit une diminution de 118.000 passagers. Les compagnies Air France, Air Caraïbes et Corsair ont progressivement augmenté leurs fréquences pour atteindre respectivement 11, 10 et 7 vols hebdomadaires vers Paris, soit une capacité en sièges à hauteur de 72% du niveau de 2019 pour la même période – et une moyenne de 5 vols quotidiens (contre 7 l’année dernière).

Les coefficients d’occupation sont également en baisse, passant de 90% sur la période estivale 2019 à seulement 73% cette année (-17 points). Cette diminution « génère, à elle seule, une baisse de près de 55.000 passagers, soit environ de la moitié de la baisse enregistrée sur ce réseau », souligne le gestionnaire de l’aéroport dans un communiqué.

Le trafic depuis la Métropole et l’Europe reste « encadré par des mesures sanitaires applicables aux passagers arrivant en Guadeloupe, ceux-ci devant présenter un test PCR négatif datant de moins de 72h avant le départ de leur vol vers les Antilles, ainsi qu’une attestation sur l’honneur de non présentation de symptômes ».

Le réseau régional s’affiche à seulement 58% de son niveau de l’été 2019. Le trafic vers les Iles du Nord (Saint Martin Grand Case et Saint Barthélémy) est en baisse de 10%, à un peu plus de 35.000 passagers contre un peu plus de 39.000 l’an passé. La fréquence des liaisons opérées par Air Caraïbes et Air Antilles sur ce réseau et l’absence de restriction aux déplacements « a permis de générer une performance moins négative que la tendance globale du trafic » et envisager un retour à la normale plus rapide sur ce faisceau que sur les autres destinations.

blank

Article sponsorisé par:


blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT