A la surprise générale, les autorités de Sint Maarten lèvent les contrôles aux frontières dès aujourd’hui !

1
blank

Non, non ce n’est pas une fake news ! Après délibération de la dernière réunion du Conseil des ministres qui s’est tenue vendredi soir, le gouvernement de Sint Maarten a pris la décision ferme de lever ses contrôles aux frontières dès ce dimanche 17 mai au matin et de permettre ainsi, aux résidents de la partie française de circuler librement en partie hollandaise. Vous avez dit surprenant ?

« Avec les autorités de la partie française, nous avons travaillé main dans la main avec un seul et même objectif de protéger la population contre la propagation du virus », souligne la Première ministre Silveria Jacobs.

« Je suis consciente aussi que ces décisions de contrôler les frontières ont causé un certain stress à nos citoyens ayant des liens familiaux et économiques des deux côtés de l’île. Aujourd’hui, la situation sanitaire est “sous contrôle” ».

« Tout comme avant l’état d’urgence, la partie néerlandaise de l’île ne demandera plus de dérogation pour y entrer. En tant que petite île de 93 km2, nous avons fait tout notre possible pour synchroniser les mesures avec nos homologues du nord afin de protéger la population contre la propagation de ce virus. Il est temps de normaliser encore plus. À mesure que nos entreprises rouvriront, de plus en plus de personnes devront accéder à leur lieu de travail, ce qui rendra cette tâche supplémentaire déraisonnable », a déclaré M. Jacobs.

La campagne de dépistage en partie hollandaise se poursuivra ce week-end et le week-end prochain. Toutefois, pendant la semaine, la circulation normale sera autorisée pour permettre aux personnes de travailler pour gagner leur vie et de relancer l’économie tout en respectant les lignes directrices pour la sécurité des employés et des clients.

« Notre population est beaucoup plus consciente des dangers du virus et continuera à appliquer les gestes barrières en public : porter un masque à tout moment, garder une distance sociale de deux mètres et pratiquer fréquemment une bonne hygiène des mains afin d’éviter une deuxième vague. Notre comportement déterminera le succès de la désescalade de nos mesures. De fait, nous avons jugé qu’il n’était plus nécessaire de maintenir les contrôles aux frontières et les restrictions de circulation ».

Samedi matin, par courtoisie, les autorités hollandaises ont informé leurs homologues de la partie française de cette subite décision.

« Madame la préfète m’a précisé que les militaires français poursuivront quant à eux, leur mission de contrôle aux frontières et qu’une dérogation sera toujours nécessaire pour se rendre côté français », précise Silveria Jacobs, avant de rajouter, «Il y a des moments, malheureusement, où nos différents systèmes ne peuvent pas se synchroniser, en tant que tels, mais nous continuerons à nous rencontrer et à discuter des meilleures pratiques à l’avenir et à faire de notre mieux pour favoriser la coopération alors que nous désamorçons les mesures et continuons à lutter contre la propagation du COVID-19 ».

Daniel Gibbs a de son côté suggéré à la ministre des Outre-mer Annick Girardin de lever également les contrôles aux frontières dans un effort de synchronisation des mesures des deux côtés de l’île, le contrôle des frontières étant une compétence de l’État. A suivre …

A noter que le couvre-feu reste en vigueur côté hollandais de 21h à 6h du matin lundi.

Le container à la frontière d’Oyster Pond sera retiré dès ce dimanche matin.

blank

Article sponsorisé par:

blank

1 commentaire

  1. blank
    Natacha 17 mai, 2020 at 10:27 Répondre

    Confinement prolonge pour nous plaisanciers. Sans raison aucune
    Quel danger représentons-nous a deplacer notre bateau d’ un mouillage a l’autre essentiellement
    En partie française ?
    Voudrions en connaitre les raisons
    Ressentiment vis à vis des plaisanciers, ?particuliers
    Jalousie ,haine des proprietaires de bateaux ?

    De quel droit nous prive la Prefete de ce bonheur ?

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

Laisser un commentaire

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT