Zika : mobilisation des réservistes sanitaires aux Antilles 

0
Image

L’inquiétude est bien réelle autour du Zika. D’après un arrêté publié dimanche dernier au Journal officiel, l’Etat a fait appel aux réservistes sanitaires en Guadeloupe, en Martinique et en Guyane pour lutter contre le virus.

«La réserve sanitaire est mobilisée afin de renforcer les services de lutte anti-vectorielle et le secteur de l’offre de soins des agences régionales de santé de Guadeloupe, de Martinique et de Guyane, à compter du 6 février 2016, pour une durée de quatre-vingt-dix jours», précise l’article 1 de l’arrêté. Comme nous vous l’annoncions hier, une seule personne a été confirmée biologiquement infectée par le Zika depuis le début de la surveillance à Saint-Martin, d’après l’Institut de veille sanitaire (InVS). En Guadeloupe, 17 cas ont été biologiquement identifiés.

En Martinique et Guyane, l’épidémie est déjà bien installée.

A quoi sert la réserve sanitaire ?

L’Etablissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires (EPRUS) est un établissement public créé en 2007, placé sous la tutelle du ministère chargé de la Santé. La réserve sanitaire regroupe des professionnels de santé volontaires pouvant être mobilisés en cas de situations d’urgence ou de menaces sanitaires.

 

Retrouvez en ligne tous les conseils de prévention dans un guide édité par la préfecture de Guadeloupe et l’ARS Guadeloupe, Saint-Martin, Saint-Barthélemy.

www.ars.guadeloupe.sante.fr

No comments