COP 21 : signature d’un accord historique

0

Afin de lutter contre le réchauffement de la planète, les représentants de 195 pays ont adopté samedi dernier à Paris un accord mondial, et sans précédent, dans le cadre de la COP21. Particulièrement vulnérables aux changements climatiques, les collectivités d’Outre-mer, dont Saint-Martin, s’étaient fortement mobilisées pour le climat durant ce sommet.   

Des récifs coralliens qui se meurent, des ouragans d’une puissance inouïe, de longues périodes de sécheresse et un littoral rongé par la montée des eaux : les conséquences du réchauffement de la planète sont de plus en plus nombreuses. Au terme de deux semaines de négociation, l’accord de la 21e conférence climat de l’Onu n’est certes pas parfait, mais le texte montre que les représentants de 195 pays – qui se sont engagés notamment à limiter la hausse de la température moyenne «bien en deçà de 2°C» et à «poursuivre les efforts pour limiter la hausse de la température à 1,5°C» – ont compris qu’il fallait contenir le réchauffement de notre planète. L’accord global doit entrer en vigueur en 2020.

«My climate, my problem»

La Réserve Naturelle de Saint-Martin remercie les élèves du collège Mont des Accords pour leur accueil, mais aussi pour leur travail, dans le cadre de l’événement «My climate, my problem», qui s’est déroulé jeudi dernier au sein de l’établissement scolaire. A cette occasion, les agents de l’institution ont présenté leurs actions en faveur de la préservation de la biodiversité locale. Un arbre pour le climat a été planté dans l’enceinte de collège, dans le cadre de l’action nationale organisée par l’association LPO.

No comments