Inauguration de l’exposition « Faces of Saint-Martin » : « The Elders »

0

L’inauguration de l’exposition « Faces of Saint-Martin » dont le thème pour cette troisième année est les aînés, a eu lieu lundi dernier en fin d’après-midi dans les Jardins de la Collectivité en présence de Valérie Damaseau, la première vice-présidente de la COM, la préfète, Sylvie Feucher et du représentant de la DRAC qui a apporté un soutien financier.

La Première vice-présidente Valérie Damaseau a salué les personnes qui se sont prêtées au jeu des portraits, ainsi que les photographes dont le talent est mis en lumière dans cette exposition initiée sous l’égide de la direction Culturelle de la Collectivité de Saint-Martin.

Faces of St Martin immortalise les visages, les regards et les sourires de nos aînés et permet ainsi à tout un chacun de les découvrir sous un angle nouveau, à travers un regard bienveillant, empreint de respect et d’admiration.

Faces of Saint-Martin est une exposition éphémère de Street Art, directement inspirée du projet « Inside out » de l’artiste français J.R. Elle offre la possibilité à chacun de partager son portrait, son histoire et de faire passer un message dans  l’espace urbain.

Les candidats ont été retenus par un comité de sélection composé de professionnels, sur la base des 15 photographies proposées. Les photographes sélectionnés sont :

1- Lauralie PETERSON

2- Christian MANSANA

3- Valérie VINCENT

4- Danitza BOSQUI

Le jury a évalué la mise en scène, la qualité de l’image, le cadrage, la force visuelle, la créativité et l’originalité du portrait.

Les photographies ont été placées dans des lieux stratégiques de Saint-Martin en terme de visibilité. Cette exposition est éphémère, elle évoluera au gré du temps et des intempéries, jusqu’à disparaître, la dissolution faisant partie intégrante de la démarche artistique de ce projet de Street art.

La démarche artistique des candidats

Chaque candidat exposé a expliqué dans un texte son approche et sa démarche artistique pour ce concours.

  Candidat 1 – Lauralie Peterson

«Cette année, j’étais de nouveau très excitée de participer à ce concours. Le thème s’est révélé un peu plus difficile que l’année précédente. L’une des raisons étant que les aînés n’aiment pas particulièrement se faire prendre en photo. Se sachant plus aussi alertes que lorsqu’ils étaient jeunes, vous pouvez aisément comprendre pourquoi ils ont tendance à refuser d’être pris en photos. J’ai donc dû être convaincante pour leur montrer qu’ils sont toujours beaux et avec leurs rides et leurs cheveux grisonnants. Certaines personnes, cependant, étaient extrêmement excitées de pouvoir être immortalisées de cette manière.

Mon but était d’avoir des personnes de plusieurs âges et origines pour montrer la diversité culturelles de notre île.

Je me suis concentrée uniquement sur les portraits. J’ai seulement voulu montrer leurs visages et capturer leurs expressions et tenter de capturer leur véritable identité. J’ai également essayé de photographier des visages connus.

Je suis satisfaite du résultat de mon travail et je repars avec un nouveau regard sur les anciens. C’était une joie d’entendre leurs histoires sur les temps anciens à Saint-Martin et je crois qu’il est très important de récolter leurs histoires afin que notre histoire ne soit pas oubliée ».

Candidat 2 – Christian Mansana

Les Aînés

« Voici une nouvelle vision sur nos vieux, sur nos ancêtres. J’ai voulu mettre l’accent sur les yeux et leurs mains. Nos aînés ont quelques choses à dire avec leurs postures et leurs regards. Manuels ou intellectuels, ils ont tous un certain regard sur les années qui sont passées. Les yeux pétillants, ils ont tous accepté de se faire photographier avec plaisir n’ayant pas eu peur de voir les années passées sur leur visage.

L’expression qui ressort sur ces photos, ces rides qui reflètent leur personnalité avec la malice et le bonheur dans leurs yeux sont un témoignage de leur vie. La photo est un excellent moyen de le percevoir. C’est une nouvelle démarche pour moi dans l’art du portraitiste. Mon plus grand regret c’est que je n’ai pas eu d’autorisation pour photographier nos aînés à la maison de retraite. Il y a tellement de choses à dire et donc à photographier ».

Candidat 3 – Valérie Vincent

« Ma démarche artistique est assez simple, je suis partie avec mon appareil sur l’épaule à la rencontre des gens.

J’ai expliqué ma démarche et j’ai accepté le choix de chacun, de faire ou ne pas faire de photos, le plus simplement possible sans artifice. Parfois il a fallu prendre rendez-vous, mais ce qui m’importe est l’intensité du regard. »

Candidat 4 – Danitza Bosqui

« Ayant toujours été attirée par la photographie sans jamais m’y consacrer vraiment, je profite de cette occasion pour participer à ce concours afin de mettre en avant mes créations. J’affectionne particulièrement des images qui provoquent une émotion ou qui exprime une idée ou un message de la part de l’observateur.

Le thème de cette année me parle, car j’ai une grand-mère exceptionnelle de 91 ans, que j’ai voulu honorer par le biais de ce concours, et lui démontrer à quel point nous sommes reconnaissants pour toutes les bonnes actions qu’elle fait pour nous mais aussi pour son voisinage.

A travers ces photos, j’ai voulu montrer son dynamisme et sa joie de vivre.

Je suis contente de concourir à cet événement culturel qui rend hommage à nos ainés, qui sont souvent oubliés.

L’objectif de ce projet est de pouvoir valoriser les personnes âgées et créer des échanges pour promouvoir la dignité, l’espoir et le respect ; changer nos regards envers eux et montrer une perspective différente sur le troisième âge et ouvrir un dialogue entre les générations ;

Le temps passe si vite ! Prenons quelques instants pour capturer ces moments reflétant la richesse que nous apportent nos aînés. Je suis heureuse de relever le défi ». _AF

No comments