Il commet des violences sur sa femme qui ne lui fait pas à manger

1

Le 23 décembre 2019, il «a pété les plombs». Le matin, alors qu’il s’apprête à aller travailler, OH, âgé de vingt-sept ans, s’énerve contre sa compagne avec qui il est en couple depuis 2012.

Il la «bouscule mais pas fort sans la frapper». «Elle a dû se cogner contre le mur à ce moment là», admet-il. «Je commençais à exploser et elle a dit qu’elle allait appeler les gendarmes, ça m’a encore plus énerver», poursuit-il. Il va alors casser des objets dans la maison. «Peut-être des trucs ont volé sur elle, le ventilateur était cassé en plusieurs morceaux », reconnaît-il pour expliquer la traces de coups sur sa compagne relevées par un médecin.

Le lendemain des faits, la victime se rend à la gendarmerie pour déposer plainte.

OH a été placé en garde à vue et convoqué devant le tribunal mercredi matin pour violence sur sa compagne devant un enfant mineur. Devant les magistrats, il a confirmé les faits qui lui sont reprochés, sans difficulté. Il a expliqué qu’il ne parvenait pas à communiquer avec sa compagne, ce qu’il semble regretter. Il lui reproche également de ne pas le soutenir en lui faisant à manger.

Le parquet a requis une peine d’avertissement de quatre mois avec sursis mise à l’épreuve durant deux ans comprenant l’obligation de soins (contre violence et cannabis) et de suivre un stage de responsabilité parentale.

Après en avoir délibéré, le tribunal a prononcé une peine conforme aux réquisitions. (soualigapost.com)

1 comment

Post a new comment