Médecine du travail : Une adhésion obligatoire pour la santé des salariés

0

Dans le cadre de la convention de partenariat signée avec l’Ordre des Avocats du Barreau de Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy, la CCI de Saint-Martin a organisé, vendredi dernier, une conférence-débat sur la santé au travail.

L’objectif de cette rencontre est de rappeler le rôle, missions et fonctions du CIST 971 (Centre interprofessionnel de santé au travail), ainsi que la réglementation applicable depuis 2017. Les dysfonctionnements relevés par les services de la médecine du travail à Saint-Martin, ont été également abordés. « Il y a des entreprises qui n’adhèrent pas, comme partout, en Guadeloupe, en métropole et sûrement à Saint-Martin », selon René Leray, directeur du CIST 971. L’adhésion est obligatoire, « mais on est dans du déclaratif » précise René Leray, « il y a beaucoup d’entreprises qui ne savent pas qu’il faut déclarer leur personnel à la médecine du travail ».

Les cabinets comptables sont de plus informés, « on travaille beaucoup avec certains d’entre eux (…) Ils font adhérer les entreprises à la médecine du travail et payer les cotisations. De ce côté-là, c’est plutôt un avantage ». Car l’adhésion est obligatoire et elle permet de suivre les salariés qui ont des problèmes, les femmes enceintes, ou encore donner des aptitudes en fonction du métier pratiqué.

L’intégralité de la conférence a été diffusée sur les réseaux sociaux de la CCIS, où elle peut être visionnée. Les débats se sont déroulés quasiment à huis clos, car le public brillait par son absence. Encore une fois…

La conférence a eu lieu en présence de l’Ordre des Avocats du Barreau de Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy, du médecin de l’inspection du travail Antilles-Guyane, de la FTPE (Fédération des très petites entreprises) et du CIST. _RM

No comments