...

Du côté de l’Hexagone

0
Image

Du côté de l’Hexagone

Côté Saint-Martin, l’on craint parfois que l’île ne soit connue qu’à travers le prisme de la délinquance ou de la drogue. On sait aussi ce que les métropolitains en vacances disent et aiment de Saint-Martin. Pourtant, côté métropole, faire du tourisme dans les Antilles reste une exception. Qu’est-ce que cela évoque pour les habitants de l’Hexagone ? 

Pour le savoir, nous avons rencontré Laure, Anne et Brigitte, employées de mairie, et Jacques, médecin et exploitant agricole.

Laure «Les Antilles, le nom fait rêver. Ça évoque les vacances, les bananiers, l’exotisme… ça m’étonne que vous parliez de délinquance, c’est la dernière chose à laquelle je pense ! Saint-Martin, c’est plutôt une toute petite île colorée près de la Martinique. Le nom me parle plus quand on l’associe à Saint-Barthélemy.»

Brigitte «Saint-Barthélemy ? En fait, ça ne me dit rien, sauf si on dit Saint-Barth !»

Anne «C’est un endroit où on aimerait bien passer ses vacances. Mais il y a le prix et la durée du vol… Et quitte à aller dans les Antilles, j’ai une préférence pour les grandes Antilles. Quoique… peut-être par ignorance !»

Jacques « Je n’ai jamais entendu parler de Saint-Martin sauf récemment. Saint-Barth est plus connue. J’ai des enfants de patients qui étaient partis tenter leur chance là-bas après leur lycée, il y a longtemps. Si j’étais jeune, je trouverais ça formidable d’aller découvrir Saint-Martin, les cultures qui s’y mélangent, l’énergie des Antilles !» _HM

No comments