Politique : La députée de SXM, Claire Guion-Firmin ne fait pas «sourire» la ministre des Outre-mer !

0

En marge du vote du budget des Outre-mer, la ministre, Annick Girardin a été auditionnée par la délégation Outre-mer à l’assemblée nationale mardi dernier.

La députée de Saint-Martin et la ministre des Outre-mer ne partagent pas le même humour, la première n’ayant pas réussi à «faire sourire» la deuxième. En séance de commission de la délégation outre-mer, Claire Guion-Firmin a interrogé Annick Girardin sur l’enveloppe qui sera accordée en 2020 par le gouvernement à Saint-Martin au titre du FEI, le fonds exceptionnel d’investissement. Pour rappel, le FEI est un fonds destiné à financer la réalisation d’investissements menés par les collectivités et nécessaires au rattrapage du retard sur le territoire concerné.

«Zéro FEI pour Saint-Martin. Zéro», a commenté la députée. «Or, personne n’ignore que les besoins d’infrastructures sont énormes», a-t-elle précisé en citant ceux relatifs aux réseaux d’eau. Et de poser alors la question suivante : «Je vais vous faire sourire Madame la ministre : est-ce que Saint-Martin est le 0 de votre slogan pour les outre-mer, Trajectoire 5.0 ? »

«J’ai beaucoup d’humour mais le 0 pour un territoire, ça n’existe pas chez moi», lui a répondu Annick Girardin sur un ton désapprobateur. «Il n’y a pas zéro FEI pour Saint-Martin», a assuré la ministre. «Le DPT * ne territorialise pas les crédits du FEI. Donc vous ne trouvez pas d’enveloppe spécifique à FEI», a-t-elle expliqué. Mais de préciser les sommes qui seront allouées à la COM : «FEI Saint-Martin, ce sont 7,5 millions d’euros pour les écoles et 3 millions d’euros pour la construction d’un abri cyclonique».

Par ailleurs, la ministre a été interpellée sur les fameux 50 millions d’euros que l’Etat s’était engagé à donner à la COM en 2018 lors du protocole de novembre 2017 et dont seulement la moitié a été accordée. La convention de soutien précisait que les sommes à verser pouvaient aller jusqu’à 50 millions en 2018 pour venir compenser les pertes de recettes dues au cyclone, or il n’y en a pas eu selon la ministre. «Comme il y a eu énormément de travaux – c’est normal on reconstruisait Saint-Martin – il y a eu aussi beaucoup de recettes et donc le budget de la COM n’était pas en difficulté au-delà des 25 millions qui ont été apportés en complément», a expliqué Annick Girardin à la députée. Des négociations entre la ministre et le président de la COM sont toutefois en cours pour rédiger un avenant à la convention d’accompagnement.

* Le DPT est le document de politique transversale ou orange budgétaire, qui est annexé au projet de loi de finances.

  Qu’est-ce que le FEI ?

Le fonds exceptionnel d’investissement (FEI) est un dispositif de participation financière de l’État destiné à accélérer la réalisation d’investissements publics, à fort impact sur l’emploi et la commande publique, nécessaires au rattrapage du retard des outre-mer en matière d’équipements publics structurants. La sélection des projets recensés localement est effectuée par la ministre des outre-mer au profit de projets ressortissant à l’une des thématiques prioritaires assignées à ce dispositif. Les subventions attribuées par le FEI supposent un démarrage effectif de l’opération dans l’année civile de leur notification, sous réserve d’être perdues puisqu’elles ne sont pas reportables sur l’année suivante. (soualigapost.com)

No comments