Environnement : Les récifs coralliens de l’île sous haute surveillance

1

La Nature Foundation Sint Maarten (NFSM) vient à nouveau de surveiller l’état des récifs coralliens de l’île, afin de pouvoir déterminer les changements survenus durant ces dernières années. La surveillance des récifs est effectuée régulièrement chaque année selon les méthodes de suivi scientifique GCRMN-Caraïbes (Réseau mondial de surveillance des récifs coralliens dans les Caraïbes), afin de pouvoir déterminé l’état de santé, la composition et l’état des récifs coralliens.

NFSM s’inquiète de l’état actuel des récifs qui entourent Saint-Martin, notamment à cause des grandes quantités d’eaux usées qui sont déversées dans la mer, mais aussi de la nouvelle maladie corallienne, qui consiste en la perte de tissu corallien pierreux. Ces deux problèmes menacent l’existence et le rétablissement des récifs coralliens autour de Saint-Martin. La Fondation considère qu’une protection supplémentaire des récifs coralliens, une restauration des coraux et un traitement approprié des eaux usées sont nécessaires sur le territoire, ceci afin d’assurer la survie des récifs. Prochainement, les données recueillies seront analysées et comparées aux années précédentes, pour déterminer l’ampleur du déclin des récifs coralliens.

La Nature Foundation a principalement étudié les sites de la zone de protection marine du haut-fond Man of War Shoal, ainsi que d’autres sites autour de l’île. Toutes les mesures sont effectuées le long d’un transect et répétées cinq fois sur un site de plongée.

Les récifs coralliens sont essentiels pour l’économie de l’île, puisque des études menées par NFSM ont montré que les récifs rapportaient environ 50 millions $US à l’économie locale. Il est donc essentiel de connaître leur état après avoir subi le cyclone Irma et la maladie du corail qui est aussi très destructrice. _RM

1 comment

Post a new comment