Lydia Lawrence, la diva au grand cœur !

0

La chanteuse saint-martinoise Lydia Lawrence est à Saint-Martin ces jours-ci. Un séjour qui lui permet de se ressourcer en famille mais aussi de mener à bien ses projets caritatifs en collaboration avec SOS Radio et Air Caraïbes qui la parrainent dans ses démarches humanitaires. 

Exubérante est le mot qui vient à l’esprit quand nous rencontrons Lydia ; femme pétillante, débordante d’une énergie enthousiaste et contaminante, la chanteuse de zouk fait partie de ces femmes qui mènent leur chemin avec foi et persévérance tout en cultivant le talent de savoir porter plusieurs casquettes à la fois : femme, mère, artiste, créatrice, entrepreneure, auteure, bénévole, les noms ne manquent pas pour définir ce personnage attachant.

Avant de repartir en Métropole où elle montera sur scène en première partie du spectacle de Nathalie Boileau, la chanteuse saint-martinoise, véritable enfant du pays, partira en mission humanitaire à Haïti ; accompagnée de son cameraman et de SOS Radio qui la suivront pendant une semaine, elle travaillera avec l’association « Los Amigos » qui œuvre auprès des enfants défavorisés : « après Irma j’ai mené ma mission à Saint-Martin , j’ai organisé des concerts de solidarités, j’ai reçu un soutien énorme, j’ai été touchée par toute cette entraide, j’ai récolté des fonds qui m’ont permis d’acheter plus de 400 kilos de fournitures scolaires, alors je pense que le moment est venu pour moi d’élargir mon champ d’implication et de poursuivre ma démarche caritative au-delà de Saint-Martin ».

Quand elle évoque son univers musical composé de zouk, de soca, de jazz et de gospel, Lydia exprime que c’est depuis dans sa maison de Chambéry, capitale de sa Savoie adoptive qu’elle puise son inspiration: « quand il neige, je suis dans mon lit, j’ai la vue sur la montagne juste en face de moi et je ressens toutes les mélodies et les paroles qui arrivent, c’est là que je me sens vraiment bien ! »

Elle mentionne son livre autobiographique «La diva de Saint-Martin» qui s’est bien vendu sur l’ile car la population suit avec intérêt la carrière de la chanteuse, entre albums, concerts sur les grandes scènes de l’Hexagone, émissions de télé-réalité, téléthons et opérations « Pièces Jaunes».

« Les projets et les challenges me font avancer » confie-t-elle, véritable femme d’affaires, elle a dernièrement crée sa société de rhums qu’elle commercialise dans les boutiques de Chambéry sous le nom « Les arrangés de Lydia » ; elle espère pouvoir d’ici peu distribuer son rhum sur l’île ; elle travaille également  sur la création d’une ligne de produits de beauté et un parfum : « j’irais au bout de mes rêves car je veux montrer à la jeune génération que j’ai galéré et j’ai réussi, le tout est de ne jamais baisser les bras. »

Il faut souligner que la personnalité pleine de joie de vivre de la chanteuse lui permet sans doute d’obtenir des soutiens auprès de personnes qui croient en elle et la suivent dans ses projets ; elle est d’ailleurs très reconnaissante et fière de toutes ces sociétés et commerces de l’île qui la sponsorisent fidèlement depuis des années.

 

No comments