Courrier des lecteurs « Il est grand temps de se mettre au travail côté français » !

3

« J’ai pu lire avec attention l’article paru mercredi dernier dans votre rubrique « Courrier des lecteurs» (ndlr: « Les débris des carbets toujours présents à Orient-Bay » et je peux vous dire que j’adhère à 200 % à celui-ci !

En effet, j’ai parcouru, moi-même, la plage de la Baie Orientale sur toute sa longueur. En clair, c’est une honte pour ne pas dire scandaleux !

Quel touriste a envie de venir sur cette plage ?

Saint-Martin a vécu un cyclone d’une violence jamais connue à ce jour et aujourd’hui je me demande si l’ensemble des responsables de la collectivité vivent sur cette île ? Allez faire un tour du côté hollandais et vous vous apercevrez que nous ne sommes plus sur la même île. Partout on travaille !

Côté français aussi me direz-vous. C’est exact sauf que le travail n’est pas tout à fait le même. Le lundi 23 avril dernier, revenant de la partie hollandaise pour me rendre sur Marigot en passant par Bellevue, j’ai pu compter une quinzaine de personnes coupant l’herbe le long de la route ! Je devais rêver sans doute.

Il y a trois semaines, je me suis rendu à l’Anse Marcel qui ressemble aujourd’hui à un champ de bataille après un bombardement, quelle désolation ! Quelle honte !

J’ose espérer que la saison cyclonique sera assez calme, sinon Saint-Martin a du souci à se faire ! A bon entendeur… _TP

3 comments

  1. herve 27 avril, 2018 at 11:19 Répondre

    On ne voir que ce qu’on souhaite voir!! Ou on ne voit pas ce qu’on ne souhaite pas voir!
    Comment comparer la plage de Philipsburget à la BO? Aucun rapport entre les dégâts!
    Une côte plein est et une côte plein sud protégée de surcoit par les collines !
    Levez un peu les yeux et vous constaterez côté français nombre d’équipes sur les toits !!!
    Grâce à son port en eau profonde, les bateaux accostent certes et font vivre la plage côté hollandais!
    Mais c’est tou!
    Mais tout comme chez nous, les touristes ne viennent pas à demeure.
    Faute de logements!
    Nous n’avons pas de port en eau profonde ni d’aéroport international!!
    Au fait, il en est où l’aéroport Hollandais? !!!!

  2. PROVOST Thierry 28 avril, 2018 at 09:35 Répondre

    Il n’y a pas de plus grand aveugle que celui qui refuse de voir.
    Ce n’est pas une comparaison mais la réalité sauf si vous refusez de la voir et surtout de l’admettre. Quand à mes yeux, je dois les ouvrir plus que vous. Nous parlons ici de relance de l’activité touristique véritable poumon de l’île. Chaque partie de l’île possède une spécificité bien différente. Je vous invite à contacter la direction des hôtels RIU et à leur demander pourquoi il ne reconstruirons plus sur St Martin et ce n’est qu’un exemple parmi des centaines d’autres.
    Au fait, revoyez votre orthographe puis vous pourrez continuer à écrire le refus de la réalité. Nous en reparlerons dans très peu de temps. Bonne journée.
    PT

  3. herve 30 avril, 2018 at 05:44 Répondre

    Merci pour votre conseil à propos de mon orthographe. Avec vous, et je vous en remercie, j’apprends qu’on doit écrire “QuanD à moi…”… Moi qui pensais qu’on écrivait: “QuanT à moi” C’est bêta de ma part!
    Idem pour ” pourquoi il ne reconstruirons plus”…
    Merci pour la leçon!

Post a new comment