Législatives : des ministres sur la sellette

0

Certains ministres sont sur un siège éjectable : s’ils sont battus au second tour des législatives, ces derniers devront quitter le gouvernement. Une règle appliquée par le président de la République Emmanuel Macron et ses prédécesseurs. Six ministres briguent un siège à l’Assemblée nationale : Christophe Castaner, secrétaire d’Etat en charge des relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement (2e circonscription Alpes-de-Hautes-Provence) ; Richard Ferrand, ministre de la Cohésion des territoires (6e circonscription Finistère) ; Marielle de Sarnez, ministre chargée des Affaires européennes (11e circonscription Paris) ; Annick Girardin, ministre des Outre-Mer (Saint-Pierre-et-Miquelon) ; Mounir Mahjoubi, secrétaire d’Etat au Numérique (16e circonscription Paris) et Bruno Le Maire, ministre de l’Economie (1ère circonscription Eure).  _EH

No comments