Protéger les baleines à bosse, un enjeu transatlantique

0

Une dizaine de gestionnaires d’aires marines protégées (AMP) se sont réunis pour la première fois à Saint-Martin du 15 au 17 mai.

Au cours de ces trois jours d’atelier, ils ont pu partager leurs connaissances et expériences sur la protection des baleines à bosses dans leur pays (Cap Vert, Antilles, Pays-Bas, Etats-Unis, Bermudes…). « Ce qui nous relie ce sont les couloirs de migration des baleines à bosse » avance Romain Renoux, correspondant du sanctuaire Agoa à Saint-Martin. Agoa (aire marine protégée dédiée aux mammifères marins dans les Antilles) hébergeait cet atelier de travail qui s’est déroulé principalement au Beach Hotel, en cette fin de saison de reproduction des baleines.  Le projet de partenariat transatlantique des aires marines protégées est impulsé et financé par la commission européenne.

Plus de détails sur www.soualigapost.com

No comments