La gendarmerie et Trait d’Union partenaires dans l’aide aux victimes

0

Rendre l’aide aux victimes encore plus accessible. Tel est l’objectif de la convention de partenariat signée entre la gendarmerie et l’association Trait d’Union ce vendredi 5 mai dans les locaux de la brigade de Marigot. A partir de lundi 15 mai, Hélène Bordas, la juriste de l’association, effectuera des permanences tous les quinze jours, de 14h à 17h, alternativement* à Quartier d’Orléans puis à Marigot (les premiers lundis du mois à la brigade de Marigot et les troisièmes lundis du mois à la brigade de Quartier d’Orléans). Comme lors d’un dépôt de plainte, les victimes pourront se présenter à la gendarmerie où elles seront orientées vers la juriste pour bénéficier gratuitement d’un entretien personnalisé et confidentiel. « C’est petite avancée notable dans la prise en compte des victimes » considère le commandant Sébastien Manzoni. Et Jean-Marie Thévenet, le président de Trait d’Union ajoute : « nous ne sommes pas là pour pleurer avec les victimes mais pour les aider à obtenir réparation du préjudice qu’elles ont subi » Plus de détails sur www.soualigapost.com

No comments