18 mois de prison dont 12 avec sursis pour Marie Hamlet

0
blank

Marie Hamlet, la jeune femme de 28 ans qui avait enlevé vendredi sa fille de 3 ans après que celle-ci a été placée dans une famille d’accueil suite à une décision du parquet a été présentée devant le tribunal correctionnel de Saint-Martin mercredi matin selon la procédure de comparution immédiate. Elle était accusée d’avoir soustrait sa fille, de l’avoir gardée à l’étranger et d’avoir commis des violences sur les assistantes sociales. À la barre du tribunal, elle s’est d’abord excusée pour son geste. Son avocat a expliqué qu’elle n’avait pas compris l’enjeu de la décision du parquet

Le vice-procureur Michaël Ohayon a requis une peine mixte. «Marie Hamlet doit réaliser ce qui se passe or elle est dans le déni. Je demande ainsi une peine pour sanctionner les faits qu’elle a commis car ils sont caractérisés mais aussi une peine permettant de l’aider», s’est-il justifié. Aussi a-t-il requis 18 mois de prison dont 12 avec sursis et mise à l’épreuve durant une période de 3 ans comprenant l’obligation de soins psychiatriques et de désintoxication ainsi que l’obligation d’indemniser les trois assistantes sociales constituées partie civile et qui ont demandé un euro symbolique à titre de dommage et intérêt. La collectivité, propriétaire du véhicule dégradé, s’est aussi constituée partie civile mais n’était pas encore en mesure d’estimer le préjudice. Cette partie de l’affaire a été renvoyée sur intérêt civil en février. Le parquet a aussi demandé la confiscation de la voiture de la prévenue.

Le tribunal l’a condamné la jeune mère selon les réquisitions. (Plus de détails sur www.soualigapost.com)

blank

Aucun commentaires

Faxinfo décline toute responsabilité quant aux contenus publiés et n'a pas vocation à répondre.

English EN French FR Spanish ES Dutch NL Italian IT