Nouvelle gouvernance de l’hôpital : les objectifs de l’ARS

1

L’agence régionale de santé (ARS) de Guadeloupe a mis sous administration provisoire du centre hospitalier de Saint-Martin. L’objectif est «repartir du bon pied» avec une nouvelle gouvernance dans six mois.

Les principales pistes pour améliorer le fonctionnement de l’hôpital et sa situation financière sont d’accroître le taux de recouvrement et d’optimiser l’organisation. «Il ne faut pas croire que les factures impayées sont uniquement dues aux étrangers qui viennent se faire soigner gratuitement. Il y a aussi des personnes françaises qui se présentent sans papier de Sécurité sociale ce qui rend difficile le recouvrement », souligne la directrice de l’ARS, Valérie Denux.

Quant au manque de médecins à Saint-Martin, Valérie Denux temporise. «Il manque aussi des médecins en métropole et en Guadeloupe. Mais le problème qu’on rencontre ici à Saint-Martin est un manque de médecins pérennes », complète-t-elle. Le turn over est tel qu’il a des conséquences sur « l’organisation » de l’établissement.

Aussi l’ambition de la mission est-elle d’élaborer des projets innovants pour rendre le centre hospitalier Louis-Constant Fleming plus attractif aux yeux des médecins. 

(plus de détails sur www.soualigapost.com)

1 comment

  1. pierre thomas 1 avril, 2019 at 15:33 Répondre

    Peut-etre faudrait-il , comme’cela en Metropole, que l’ARS et les fonctionnaires qui dirigent , soient vraiement concernes par le bien- etre des patients , et non pas par les querelles intestines d’investissements en materiel, des promotions au cadre de la fonction publique , et au dirigisme aveugle , ainsi que les querelles linguistiques et/ ou racistes , qui carracterisent toute la Zone carribeenne

Post a new comment