Un spectacle qui encourage la relation épistolaire pour tisser du lien social 

0

Renforcer la cohésion sociale en faisant correspondre anonymement des inconnus « mais consentants ! ». Telle est l’ambition de la compagnie de théâtre Oxymore. Mené par deux personnages, Thérèse et Marcel, le spectacle intitulé « Les Dactylos, Bureau de poste poético-burlesque» démarre sur un principe: « Quelqu’un que vous ne connaissez pas vous a écrit quelque chose ». 

« En général nous nous installons sur une place ou dans une rue passante du centre-ville où nous observons le plus possible de mixité sociale, et nous proposons aux passants de recevoir une lettre. Si la lettre leur plaît ils peuvent s’installer pour en écrire une à leur tour. C’est un spectacle de rue fait par les spectateurs pour les spectateurs » explique Virginie, qui joue Thérèse. 

Les deux comédiens ont effectué un tour de la France hexagonale, entre juillet et septembre 2017 au cours de laquelle ils ont distribué des lettres d’inconnus dans une cinquantaine de villes à plus de 7000 personnes. Ils ont entamé la deuxième phase du Tour de France des Dactylos, cette fois dans les Outre-mer. Ils sont actuellement à Saint-Martin et se sont produits mardi 12 mars devant trois classes successives de seconde à la cité scolaire. Aujourd’hui ils se rendent dans un autre établissement de l’île. 

« L’idée est de débarquer à l’improviste pendant un cours » avance Virginie. Le spectacle est alors adapté au lieu et au public et prend des allures d’atelier d’écriture express, baptisé « La Fac » au cours duquel les élèves peuvent révéler leur talent pour la poésie. 

No comments