Les collisions : première cause de mortalité des tortues marines de Saint-Martin !

0

La Sint Maarten Nature Foundation publiait mardi 5 février sur sa page Facebook, un nouvel avis de décès de tortue. Encore une fois, ce décès survient suite à une collision avec un bateau. « C’est la troisième en deux semaines !! » s’indigne l’association de la partie hollandaise. 

Côte français, la Réserve naturelle avait rappelé lors du signalement par son homologue hollandais du premier décès de la saison : « les collisions sont une des premières causes de mortalité des tortues marines à St Martin ». Les tortues marines sont protégées au niveau international, national et régional depuis l’arrêté préfectoral de 1991 sur le territoire de l’archipel guadeloupéen. « En 2017, sept signalements d’échouages ou d’animaux en détresse ont été enregistrés par le réseau local de prise en charge. Ces cas concernaient trois animaux en détresse et quatre individus morts, majoritairement situés hors réserve (71% des signalements).» peut-on lire dans le rapport effectué par la Réserve naturelle en 2017 et intitulé : Tortues marines de Saint-Martin : suivi des échouages et individus en détresse. (2017). Selon ce même rapport, la période de début et de fin d’année serait marquée par une recrudescence des signalements, coïncidant également avec le pic d’activité touristique et de fréquentation des eaux côtières à Saint-Martin. Julien Chalifour, responsable du pôle scientifique de la Réserve naturelle précise :   les chiffres ne prennent en compte que l’infime partie des mortalités observées à la côte et qui plus est seulement celles vues et signalées. Ce n’est donc que le sommet de l’iceberg ».

La prudence est de mise et les conducteurs de bateaux à moteur encouragés tant en partie hollandaise qu’en partie française à respecter les limitations de vitesse et les règles de navigation.

(Plus de détails sur www.soualigapost.com)

No comments