Les premières conséquences de l’incendie pour Frigodom

0

Vendredi dernier, on pouvait encore apercevoir de la fumée émaner de Frigodom sur le port de Galisbay. L’incendie démarré à l’aube mercredi dernier dans le bâtiment de 16000 m3 désormais complètement affaissé, n’est pas tout à fait éteint. Ce sont les équipes du matin qui lors de leur prise de poste mercredi à six heures ont constaté de la fumée sur le côté du bâtiment.  

« Ils ont immédiatement appelé les pompiers qui sont arrivés très vite » rapporte Taî Ghzalale, le directeur de Frigodom. L’essentiel de l’incendie est désormais éteint L’arrêté de la préfecture a été levé et les riverains des immeubles voisins qui avaient dû évacuer, ont pu regagner leur logement.

Comme l’avaient affirmé la préfète Sylvie Feucher et le président de la COM Daniel Gibbs, Taî Ghzalale rappelle que la population n’a pas à s’inquiéter quant à l’approvisionnement. « Nous ne sommes pas dans la situation d’après Irma. Les ports et les aéroports fonctionnent et une grande partie de nos clients s’est déjà organisée pour assurer la continuité de son activité envers les grandes surfaces et la restauration ».

Frigodom, filiale du groupe déployé en Outre-mer, est une plateforme logistique d’entreposage réfrigéré. Pour l’heure, il est encore difficile de parler de l’avenir. Le directeur assure avoir déjà entamé le travail avec les assurances. En attendant, Frigodom a installé provisoirement son bureau dans ceux de Computech. En attendant de savoir si le bâtiment datant de 2009 sera reconstruit, l’entreprise a entamé une procédure pour pouvoir permettre aux marchandises d’arriver et de les conserver dans leurs containers frigorifiques jusqu’à ce qu’elles soient distribuées. Concernant les 15 employés de l’entreprise la direction a lancé la procédure de mise au chômage partiel. Pour l’instant le personnel administratif est au travail dans les locaux provisoires et le personnel technique sera, dans un premier temps, affecté au nettoyage et à l’évacuation des denrées une fois qu’il pourra accéder au bâtiment.

(Plus de détails sur www.soualigapost.com)

No comments