Conseil Territorial : Yawo Nyuiadzi proposé comme futur PDG de la Semsamar

1

D’une, le président de la COM en a fait deux. L’évolution de la Semsamar qui devait faire l’objet d’une seule délibération à l’ordre du jour de la séance plénière du conseil territorial hier, a finalement été abordée en deux résolutions.

Les vingt-deux élus présents ont été invités à se positionner d’une part sur l’évolution de gouvernance avec l’instauration d’un PDG à la place d’un président et d’une direction générale, d’autre part sur la proposition d’un élu à ce poste.

Avec quinze voix pour, la délibération relative à la mise en place d’un PDG a été adoptée. Cette décision sera soumise au prochain conseil d’administration de la Semsamar qui doit avoir lieu le 18 décembre.

De plus, le président de la COM a suggéré que l’actuel président du conseil d’administration, Yawo Nyuiadzi, présente sa candidature le 18 décembre prochain à ce poste dans l’hypothèse que le conseil d’administration valide le poste de P-DG.

Le choix de Yawo Nyuiadzi a été approuvé par douze élus. Mirelle Meus et Claire Manuel Philips (vote par procuration) se sont abstenues ; Annick Petrus, Sofia Carti (vote par procuration) et Maud Ascents-Gibs ont voté contre au sein de la majorité de même que Bernadette Davis, Louis Mussington (vote par procuration) et Jules Charville au sein de l’opposition.

C’est au conseil d’administration de valider sa nomination.

En ce qui concerne sa rémunération, ladite délibération mentionne que «les éventuelles rémunérations versées au P-DG resteraient bien entendues conformes aux dispositions légales et réglementaires définissant le plafond de ces rémunérations, soit une fois et demie le montant de l’indemnité parlementaire*, toutes indemnités confondues». Il n’est en revanche pas précisé si les indemnités citées sont mensuelles ou annuelles.

Aujourd’hui, le salaire versé à la DG est plafonné à 400 000 € par an, celui du président du conseil d’administration de 1 744 € par mois.

* Indemnité mensuelle de base : 5 599,80 €, montant brut mensuel : 7 209,74 €.

1 comment

  1. GERTRUDE 14 décembre, 2018 at 07:32 Répondre

    République bananière que ST Martin….. des salaires exorbitants versés à des incapables avec la bénédiction de l’ETAT, ST MATIN DEVENU PAYS DU TIERS MONDE….TRISTE TRES TRISTE

Post a new comment