Il dépose des rochers devant une villa à cause d’un litige

0

Deux mois de prison avec sursis. C’est la peine prononcée par le tribunal correctionnel de Saint-Martin, jeudi 20 avril, à l’encontre de G.G. Un an plus tôt, l’entrepreneur saint-martinois de 58 ans avait déposé d’énormes rochers devant le portail d’une villa aux Terres Basses.

G.G considère que les propriétaires de la villa lui doivent 148 703 euros. Il les relance depuis 2013 mais ils refusent de le payer. Il leur a livré de la terre au moment de la construction de la villa. Les propriétaires estiment qu’il en a livré des quantités supérieures à ce qu’ils avaient demandé, et avoir été surfacturés. Pourtant G.G avait d’abord choisi de passer par la voie légale. Mais il n’a pas obtenu gain de cause. «C’est parce qu’à Saint-Martin on fait du commerce sans document», avance le vice-procureur. En cas de litige, sans devis, facture ou contrat, il est difficile de prouver sa bonne foi devant le tribunal.

Après en avoir délibéré le tribunal condamne GG à deux mois de prison avec sursis. Il reçoit également la constitution de partie civile des propriétaires, qui sont absents à l’audience, tout comme G.G. L’audience sur intérêt civil est renvoyée au 13 septembre 2018.

(Plus de détails sur www.soualigapost.com)

No comments