Détention de cocaïne : «c’était  pour faire tomber mon fournisseur»

0

P.W., Saint-Martinois de trente ans, a accepté d’acheter de la cocaïne à son fournisseur à Concordia moins d’une semaine après avoir été condamné par le tribunal correctionnel de Saint-Martin pour avoir revendu de la drogue, pour le «faire tomber». Telle a été sa défense devant les magistrats devant lesquels il était convoqué une deuxième fois le 28 février.

Les gendarmes ont découvert sur son scooter six cocottes contenant cinq grammes de cocaïne et à son domicile 23 grammes de cannabis et 1 030 euros.

Durant sa garde à vue à l’issue de laquelle il a été placé en détention provisoire, il a reconnu revendre entre 2 et 3 grammes de cocaïne par jour à 40 euros le gramme. Il a aussi donné le nom de son fournisseur et l’a décrit physiquement.

Le 16 février, il avait été condamné par le tribunal de Saint-Martin à huit mois de prison dont quatre avec sursis. La seconde fois, il a été écopé de quatre mois de prison ferme. Son maintien en détention a aussi été prononcé. (Plus de détails sur www.soualigapost.com)

No comments